La PNL ( Programmation Neuro-Linguistique)

Derrière ce terme un peu énigmatique se cache un champ disciplinaire thérapeutique qui pourrait se résumer par « l’art de la communication et du changement ».
La PNL est issue de la recherche de deux scientifiques américains, Richard Bandler et
John Grinder, qui ont étudié et modélisé dans les années 1970 les procédés des grands thérapeutes de leur époque  parmi lesquels Fritz Perls, le fondateur de la Gestalt-thérapie, et Milton Erickson, le père de l’ hypnose thérapeutique.

De ce travail de recherche, complété par de nombreux disciples de Bandler et Grinder, sont nés des techniques d’entretien, des outils de questionnement et des protocoles de changement . Les séances consistent à identifier le problème à l’origine de la souffrance de la personne, mettre à jour quels sont ses objectifs afin de proposer un ou plusieurs protocoles pour l’aider à mobiliser ses ressources et déloquer la situation-problème.

L’Hypnose Moderne ( Ericksonienne)

C’est une méthode de communication indirecte élaborée par le psychiatre américain de renommée internationale Milton H. Erickson (1910-1980).
L’ensemble de son œuvre et ses étroits contacts avec les plus éminents spécialistes tels que Grégory Bateson, Jay Haley ou J.H. Weakland le placent aux origines de la théorie moderne de la communication.
Partant du principe qu’il existe en chacun de nous toutes les capacités de guérison ou de résolution des problèmes, la démarche consiste à générer les motivations inconscientes d’une personne pour les mettre en œuvre.
Son efficacité résulte du fait qu’elle est particulièrement respectueuse de l’intégrité de l’individu. Elle lui apporte simplement des options d’orientation pour mobiliser ses ressources profondes et lui donner ainsi l’occasion de sortir lui-même de ses malaises, ses blocages et ses processus négatifs.

L’entretien d’explicitation

Développé par Pierre Vermersh, chercheur au CNRS, fondateur  du GREX en 1990 ( groupe de recherche sur l’explicitation), c’est un outil  construit à partir d’observations précises . Cette technique fait des emprunts à la PNL, le focusing , les outils de Dilts, mais aussi aux travaux de Piaget, de Husserl, … Au cours  de l’entretien, la personne est invitée à se mettre « en évocation », c’est dire revivre « ici et maintenant » un vécu, et  de verbaliser ce qu’elle fait de façon détaillée . Revivre ainsi un vécu permet de mettre en lumière des actions ou gestes mentaux réalisés de façon automatiques ou pré-conscientes. L’explicitation trouve des applications dans les domaines variés de la pédagogie, de l’ encadrement, du débriefing, de la recherche.

 

 

 

 

 

La pleine conscience

medittaioncouleur-1-2-0-0C’est un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie à chaque instant.
C’est en 1979 que Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie, introduit à l’hôpital la pratique laïque de la méditation en pleine conscience pour réduire la douleur et ses conséquences psychologiques dans les pathologies graves. La pleine conscience est inspirée des différentes méditations bouddhistes que l’on retrouve aussi au cœur des arts martiaux. En France, la pleine conscience a été popularisée par le médecin Christophe André . Les recherches en neuro-sciences viennent confirmer les effets positifs de la pratique de la méditation sur notre santé et notre bien être.


Mind Map

IMG_6563Carte d’idées ou schéma heuristique, c’est un outils graphique d’organisation des idées, d’aide à la mémorisation, d’aide à la prise de notes et d’aide à la compréhension globale d’un sujet.

Il s’agit de réaliser un schéma où les idées sont reliées entre elles par des liens logiques, des flèches et illustrées de logos, de couleurs, de croquis ….La puissance de cet outil réside dans le fait qu’il fait intervenir à la fois la partie logique du cerveau ainsi que la partie créative. Inutile de savoir dessiner pour créer de tels schémas, une carte peut être réalisée à la main sur du papier ou bien grâce à des logiciels dont certains sont gratuits. Un travail d’entrainement est nécessaire pour acquérir une plus grande aisance dans sa réalisation. Plus d’info sur le site petillant.com

Communication Non Violente ( CNV)

La Communication Non Violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres.

Il s’agit d’un outil de communication, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes. La pratique de la Communication Non Violente permet également d’être en meilleure relation avec soi-même, de mieux comprendre ses besoins profonds et de les prendre en charge, de manière autonome et responsable. Il ne s’agit donc pas d’une thérapie, mais elle peut avoir des retombées thérapeutiques intéressantes.

Les concepts et les techniques de la Communication Non Violente ont été mis au point, au milieu des années 1960, par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie clinique. D’autres infos sur le site de passeportsante.com

Psychologie positive

(d’après http://matthieuricard.org/)

SAC 004La psychologie positive est un domaine de recherche scientifique qui s’est donné pour but d’étudier et de renforcer les émotions positives, celles qui nous permettent de devenir de meilleurs êtres humains, tout en éprouvant une plus grande joie de vivre.

Les émotions positives telles que la joie, le contentement, la gratitude, l’émerveillement, l’enthousiasme, l’inspiration et l’amour sont bien plus qu’une absence d’émotions négatives. Cette dimension supplémentaire ne se réduit pas à une simple neutralité de l’esprit : elle est source de profondes satisfactions. À l’inverse de la dépression, qui provoque généralement une plongée en vrille, les émotions positives engendrent une spirale ascendante.

En France, un nombre croissant de chercheurs et de cliniciens s’intéresse à la psychologie positive, comme en témoignent notamment les ouvrages de Jacques Lecomte, Christophe André et Rebecca Shankland. Les pratiques telles que le Yoga du rire s’inscrivent tout-à-fait dans cette voie en proposant de rééduquer son corps et son esprit au bien être par le rire.

ACT , thérapie d’acceptation et d’engagement

« La thérapie d’acceptation et d’engagement » (ACT, à prononcer en un mot comme « acte ») repose sur l’importance du moment présent et de l’acceptation. Ce n’est qu’en acceptant ce que nous ne pouvons pas changer que nous réussissons à dégager les ressources nécessaires pour agir là où c’est possible afin d’orienter notre vie dans le sens des valeurs qui nous sont chères. Le but premier de la thérapie n’est pas la réduction des symptômes mais l’augmentation de la flexibilité psychologique afin de favoriser l’engagement dans des actions contribuant à la construction d’une existence riche et pleine de sens… ».
(d’après  Dr Philippe Vuille, d’autres info sur mieuxetre.com)