Derrière ce terme un peu énigmatique se cache un champ disciplinaire thérapeutique qui pourrait se résumer par « l’art de la communication et du changement ».
La PNL est issue de la recherche de deux scientifiques américains, Richard Bandler et
John Grinder, qui ont étudié et modélisé dans les années 1970 les procédés des grands thérapeutes de leur époque  parmi lesquels Fritz Perls, le fondateur de la Gestalt-thérapie, et Milton Erickson, le père de l’ hypnose thérapeutique.

De ce travail de recherche, complété par de nombreux disciples de Bandler et Grinder, sont nés des techniques d’entretien, des outils de questionnement et des protocoles de changement . Les séances consistent à identifier le problème à l’origine de la souffrance de la personne, mettre à jour quels sont ses objectifs afin de proposer un ou plusieurs protocoles pour l’aider à mobiliser ses ressources et déloquer la situation-problème.

[/span6]
  • Apprendre à lâcher prise
  • Sortir d’un état dépressif, d’un burn out
  • Se libérer d’une phobie, d’une angoisse, du tabac
  • Améliorer ses relations avec les autres, sa famille, ses collègues
  • Vaincre la timidité, le trac, le stress
  • Prendre des décisions, faire des choix
  • Résoudre des conflits internes
  • Prendre confiance en soi, développer l’estime de soi
  • Se débarrasser de « mauvaises  habitudes », maigrir, arrêter de fumer, TOC
  • Avoir une sexualité épanouie, trouble de l’érection, de la libido